La mort programmée de nos appareils

La mort programmée est souvent appelée obsolescence programmée. Il s’agit d’une pratique que les industries utilisent assez souvent pour réussir à vendre leurs marchandises. Elles fabriquent des produits qui vont briser de manière calculée après un certains temps, ou qui ne vont plus être à la mode pour forcer le consommateur à acheter de la nouvelle marchandise.

Il est bien souvent très difficile à prouver qu’une entreprise a recours à l’obsolescence programmée, mais comme le montre ce reportage, la conception du matériel laisse parfois peu de doutes.

Cette enquête de la télévision française nous dévoile certaines tendances et faits très intéressants, notamment en parlant avec des anciens d’industries ou avec des personnes qui connaissent bien le sujet.

J’ai noté certains points intéressants tout au long de la video:

  • Le composant électronique qui tombe en panne le plus souvent dans les appareils électronique est la capacité. Ce composant est un composant essentiel à toutes les cartes électroniques et est un maillon faible. Chaque capacité possède, comme toutes les autres composantes, une durée de vie déterminée qui est fortement influencée par la température environnante, bien qu’il existe plusieurs gammes de qualité. Au plus la température environnante est élevée pendant le fonctionnement, au plus la durée de vie est raccourcie.
  • Les téléviseurs qui tombent le plus souvent en panne sont ceux des marques Samsung et LG.
  • Deux éléments importants laissent penser que Samsung pratique l’obsolescence programmée. Le premier étant que les condensateurs utilisés dans les cartes électroniques de certains téléviseurs sont de la moins bonne qualité et les moins chers du marché. Le deuxième élément est la conception de la carte elle-même qui place certains condensateurs directement à côté de radiateurs en métal dont la fonction est de dissiper la chaleur produite par d’autres composantes électronique.
  • Pour que la durée de vie des composantes électroniques ne soit pas altérée, il faut que l’évacuation de la chaleur se fasse correctement. La diminution du volume des appareils électroniques implique que l’évacuation de chaleur devient plus difficile et que donc les composantes électroniques sont exposés à la chaleur. C’est pour cette raison qu’il y a de bonnes raisons à croire que la miniaturisation des appareils électronique raccourcira leur durée de vie. Cela signifierait-il un retour vers les tours d’ordinateur?
  • Apple a pratiqué et pratique toujours l’obsolescence programmée. Le maillon faible dans ce cas est la batterie. La conception dans les ipod, iphone, ipad et les nouveaux ordinateurs portables est faite de telle manière à rendre le démontage des appareils très difficile. De telle sorte que lorsque la batterie tombe en panne, le client soit fortement incité à acheter un nouveau produit. Dans ce cas-ci l’obsolescence programmée est probablement camouflée ou justifiée par la beauté des produits Apple.
  • Statistiquement parlant, les consommateurs acceptent de faire réparer leurs produits lorsque les frais de réparations représentent moins d’un tiers des frais d’achat d’un nouvel appareil.

Voici le lien vers l’enquête:

La mort programmée de nos appareils

 

This entry was posted in Obsolescence, Produits de consommation and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.