Voitures au ralenti en été comme en hiver

Il s’agit d’une scène fréquente dans la vie de tous les jours. Vous marchez tranquillement le long de la route pour rentrer chez vous depuis l’université et vous passez à côté d’une école, d’un club sportif de luxe ou autre. Quelque chose semble bizarre. Une voiture stationnée, dont le moteur est allumé, n’a pas bougé d’un seul poil depuis le moment que vous l’avez aperçu au loin. Pourtant, le conducteur y est encore installé. Étrange… Pourquoi n’éteint-il pas le moteur de sa voiture?

Cette personne laisse sa voiture tourner au ralenti. C’est le mot technique aussi étrange que ça puisse parraître. En général les gens laissent leur moteur tourner soit parce qu’ils oublient, soit parce qu’ils pensent que c’est plus économique et écologique de le laisser tourner quelques minutes au lieu de l’éteindre et de le redémarrer par la suite.

Étant moi-même un peu incertain sur le sujet j’ai décidé d’entreprendre des recherches. Mais avant réfléchissons un peu. Il est évident que d’éteindre et rallumer son moteur  immédiatement sans aucun temps d’intervalle n’est ni économique ni écologique. Par contre ça l’est lorsqu’on éteint le moteur au lieu de le laisser tourner au ralenti pendant une heure. La question que l’on se pose est de savoir quelle est la durée pour laquelle il devient intéressant économiquement et écologiquement d’éteindre le moteur. Tout d’abord, il faut savoir anticiper la durée pendant laquelle on risque d’attendre dans la voiture pour évaluer si ça vaut la peine de l’éteindre ou non.

Les différentes ressources sur le web (officielles et non-officielles) semblent être plus ou moins en accord sur la durée en question. En effet, les ressources de “hypermiling” (techniques pour maximiser la distance parcourue par litre d’essence) semblent dire que la durée n’est que de quelques secondes. Des ressources plus officielles, tel que le ministère des ressources naturelles du Canada, semblent dire qu’à partir de 10 secondes il devient plus écologique d’éteindre le moteur, mais la durée est de 60 secondes pour que la manœuvre soit écologique ET économique. C’est également la recommandation du site web “Transport for London”.

Une autre habitude très fréquente, surtout en hiver avec l’arrivée des démarreurs à distance, est de démarrer le moteur quelques minutes avant de conduire pour que celui-ci se réchauffe. Ces mêmes ressources expliquent que ceci est infondé. Tout d’abord, lorsqu’on laisse le moteur tourner au ralenti en hiver, il n’y a que le moteur qui se réchauffe, tandis qu’il y a d’autres composantes de la voiture qui doivent se réchauffer. Celles-ci ne se réchauffent que lorsque la voiture est en mouvement!

N’oublions pas que les gaz émis par les voitures sont nocifs pour la santé. Éteindre le moteur devient donc aussi un geste pour la santé.

J’en profite pur faire un clin d’œil à site web très bien réalisé avec pleins d’exemples illustrés pour adopter des meilleurs pratiques de conduite:

http://ecomobile.gouv.qc.ca/fr/index.php

Mais la réalité est que la meilleure pratique de conduite est de ne pas conduire et prendre les transports en commun ou son vélo. À méditer.

Sources

http://www.tfl.gov.uk/roadusers/25091.aspx

http://www.consumerenergycenter.org/myths/idling.html

http://www.edmonton.ca/environmental/programs/be-idle-free.aspx

http://air.greenventure.ca/idling-facts-and-myths

http://ecomobile.gouv.qc.ca/en/ecomobilite/tips/idling_engine.php

http://oee.nrcan.gc.ca/transportation/idling/5865

http://www.thehcf.org/antiidlingprimer.html

http://greenactioncentre.ca/living-green-living-well/myth-2-its-better-to-idle-your-car-than-shut-it-off/

http://www.hypermiler.co.uk/hypermiling/hypermiling-techniques

http://ecomodder.com/forum/EM-hypermiling-driving-tips-ecodriving.php

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.